L’ogre, le loup, la petite fille et le gâteau (Ph. Corentin)

Afin d’aider les enfants à s’approprier la problématique de l’histoire, la scène de l’album leur est proposée vierge. Ils doivent alors émettre des hypothèses sur les déplacements possibles des personnages en manipulant les vignettes. La discussion peut s’engager dans le groupe, sur une représentation commune.

Activité proposée dans la classe d’Agnès (GS, EM Jaurès).