Les trois petits cochons

En petite section :

Construction des pré-requis culturels

Maquette des 3 maisons des petits cochons.

Manipulation des matériaux : paille, bois (bâtonnets de glace), brique (légos) pour en comprendre les propriétés : légèreté, fragilité, resistance.

Matériel :
- une maison en paille (sous plastique) ;
- une maison en bâtonnets de glace (sous plastique)
- une maison en briques légo ;
- 3 petits cochons et un loup.

Inférences cauales et structuration du récit :

1) Jeu des 4 petits cochons.

Jeu basé sur les éléments essentiels : construction des maisons par les cochons et destruction par le loup.

Le jeu comporte :
- un plateau sur certaines cases duquel apparaissent soit des petites maisons soit des loups ;
- un dé allant jusqu’à 3 en début d’année et 4 en fin d’année ;
- 4 petits cochons servant de pions,
- un loup
- 4 planches-maisons séparées en 5 parties ( les enfants ont choisi en plus des maisons de l’histoire, paille, bois, briques ; une maison en fleurs)

Règle du jeu : Chaque enfant choisit un cochon puis lorsque vient son tour, il lance le dé. Lorsque le cochon tombe sur une case « maison », il choisit l’une des maisons à construire et en prend un étage. Lorsque le cochon tombe sur une case « loup », l’enfant relance le dé « pour le loup ». Le loup se déplace du nombre de case indiqué par le dé. Lorsqu’il tombe sur une case déjà occupée par un petit cochon, il détruit un étage de sa maison. De même, lorsqu’un petit cochon vient se poser sur une case occupée par le loup. Le jeu se termine lorsqu’un petit cochon a construit sa maison jusqu’au toit.

L’explicitation de la règle permet aux enfants de mettre en relief les inférences causales du récit.

2) Utilisation de la maquette

Les maquettes permettent de mettre en exergue les éléments essentiels du récit : construction des maisons par les cochons et destruction par le loup. Travail sur la chronologie de l’histoire par la manipulation.

Au fur et à mesure de l’histoire, les enfants construisent les différentes maisons et soufflent sur les maisons pour faire « comme le loup ».

En moyenne section

Structuration du récit et inférences causales

Maquette reprenant tous les éléments du conte traditionnel (version longue : La véritable histoire des trois petits cochons de Eric Blegvad, folio benjamin)
Permet un travail sur la chronologie de l’histoire, les relations de cause à effet liées aux émotions des personnages.
Permet également de comprendre la ruse du petit cochon par la manipulation et la mise en scène de l’histoire.

Matériel :
- Une toile carrée sur cadre d’1,20m de côté sur laquelle sont peints les différents chemins, jardins, prés....
- fabrication de tous les éléments :
- 3 cochons en pâte fimo
- 1 loup en pâte fimo
- 1 maison en paille collée sur carton
- 1 maison en brindilles collées sur carton
- 1 maison en briques peintes sur carton avec cheminée large pour permettre au loup de passer.
Les 3 maisons sont réalisées dans des boîtes dont un des cotés est entièrement ouvert pour permettre la manipulation des personnages à l’intérieur.
- un pommier en papier mâché collé sur une structure d’aluminium pressé et des pommes en pâte fimo
- une marmite (petit pot de yaourt rond)
- un champ de navet peint sur la toile délimité par des cordelettes(réaliser quelques navets en pâte fimo)
- une barratte (rouleau en carton peint)
- un calicot pour matérialiser le champ de foire

Utilisation de la maquette :
Après de nombreuses lectures, ce sont les enfants qui ont retrouvé les personnages, les événements et leur chronologie, les lieux en vue de la fabrication de cette maquette.

Par groupes restreints (entre 3 et 6 élèves), les enfants étaient invités à rejouer l’histoire en manipulant les personnages dans le décor, en respectant l’ordre des événements. A l’usage, nous avons pu constater que les enfants s’appropriaient le texte, utilisant des formulations clés.

La place de l’adulte :
Dans un premier temps, l’adulte laisse aux enfants la possibilité de confronter leurs idées, d’argumenter... Puis, dans un deuxième temps, l’adulte aide à la validation de l’histoire (à l’aide ou non de l’album). Pour terminer, le groupe présente aux autres enfants sa production théâtrale.

Maternelles Effel et Langevin