Cycles 1 et 2

Les psychologues cognitivistes ont montré que comprendre, c’est élaborer une représentation mentale.

Pour ce faire, un enfant mobilise 3 compétences de haut niveau :
- il utilise ses connaissances en matière de structuration du récit (pour dégager les informations essentielles)
- il produit des inférences causales (en uilisant prinipalement le but du personnage principal comme information de base)
- il autorégule continuellement sa compréhension.

Le groupe départemental maternelle s’est emparé de ces recherches pour définir les 3 axes du scénario pédagogique autour de la compréhension d’un album.

Structuration du récit

Cette compétence peut être travaillée au travers d’activités comme :
- Des inventions d’hitoires avec travail sur les critères de cohérence
- Des rappels de récits codés
- Des rappels de récits étayés par 2 ou 3 illustrations-clés
- La schématisation de récits lus
- La mise en sène
- Etc...

Voir articles :

- La grenouille à grande bouche. Elodie Nouhen et Francine Vidal,

- Toutes les couleurs. Alex Sanders.,

- Dans la cour de l’école, Christophe Loupy,

- Les trois petits cochons,

- Monsieur Zouglouglou (stucture répétitive)MS,

- Plouf de P.Corentin,

- Le petit chaperon rouge

Intention des personnages (pour construire les inférences causales)

La voie royale pour travailler cette compétence est la mise en scène, et toutes les activités qui demandent aux enfants de se mettre à la place d’un personnage.

Voir articles :

- La grenouille à grande bouche. Elodie Nouhen et Francine Vidal,

- Toutes les couleurs. Alex Sanders.,

- Les trois petits cochons,

- Monsieur Zouglouglou (stucture répétitive)MS,

- Le petit chaperon rouge

Prérequis culturels

Ils peuvent être travaillés en amont, par des jeux de rôles (construction des scripts de base, comme le bain, le coucher...), des réseaux d’albums, des activités de manipulation...

Voir articles :

- Toutes les couleurs. Alex Sanders.,

- Petit ours brun dans son bain de Danièle Bour,

- Dans la cour de l’école, Christophe Loupy,

- Les trois petits cochons,

- Monsieur Zouglouglou (stucture répétitive)MS,

- Plouf de P.Corentin,

- Réseau de lecture sur le thème de l’eau

Quant à l’autorégulation de la compréhension des jeunes lecteurs, elle peut être accompagnée par une lecture par dévoilement progressif, avec des temps de résumé partiel, des temps où l’on verbalise les hypothéses, et des temps où l’on met en évidence les implicites du texte par exemple.

Voir articles :

- La grenouille à grande bouche. Elodie Nouhen et Francine Vidal,

- Réseau de lecture : ogres et géants ,

- Réseau de lecture sur le thème de l’eau

Parallèlement au travail sur la compréhension propre à un récit spécifique, il est important d’apprendre également aux enfants à adopter une posture de lecture littéraire, c’est-à-dire à faire résonner les histoires les unes par rapport aux autres, mais aussi par rapport à leurs émotions.
Ainsi, une oeuvre ne sera pas figée dans un seul réseau, mais pourra être insérée dans différents réseaux (archétype, parodie de conte, structure narrative particulière, réseau d’auteur...).

Voir articles :

- La grenouille à grande bouche. Elodie Nouhen et Francine Vidal,

- Monsieur Zouglouglou (stucture répétitive)MS,

- Plouf de P.Corentin,

- Réseau de lecture : ogres et géants


Articles de cette rubrique

  • La grenouille à grande bouche. Elodie Nouhen et Francine Vidal

  • Toutes les couleurs. Alex Sanders.

  • Petit ours brun dans son bain de Danièle Bour

  • Dans la cour de l’école, Christophe Loupy