Les réseaux d’éducation prioritaire :REP

Historique, définition et implication.

Crée en 1981/1982, la ZEP de Garges a un héritage conséquent :

les actions des différents projets de zone ont été nombreuses et variées.

A l’issu du rapport Moisan, les Z.E.P. de grande dimension ont été divisées en R.E.P. (Réseau d’Education Prioritaire) avec, pour chacun, un secteur de collège de référence.

A ce jour, il existe sur les circonscriptions de Garges, quatre Réseaux d’éducation prioritaire dépendant chacun d’un collège et de ses écoles de rattachement, trois sur Garges, un sur Garges AIS.

Le REP Picasso (du nom du collège) composé :

du collège et des groupes scolaires :

Jean Moulin, Jean Jaurès et Henry Barbusse (maternelles et élémentaires).

Le REP Matisse composé :

du collège Matisse et des groupes solaires :

Maximilien Robespierre et Langevin (maternelles et élémentaires).

Le REP Wallon composé :

du collège H. Wallon et des groupes scolaires :

J. Prévert, Saint Exupéry, P et M Curie, Marcel Cachin (maternelles et élémentaires), Jean Effel (maternelle).

Le REP Eluard (Garges AIS) composé :

Du collège Eluard et des groupes scolaires :

A. France, V. Hugo et R. Rolland

Chaque R.E.P. élabore un projet qui prend la forme d’un contrat de réussite. Ce contrat repose sur une analyse et un diagnostic de la situation et des résultats obtenus (aux différentes évaluations) en identifiant les causes de réussite et d’échec des élèves. Ce contrat comporte des objectifs précis et des engagements mutuels pour la réussite des élèves

Les deux axes de travail retenus pour les nouveaux contrats de réussite des trois R.E.P. de Garges sont :

- maîtrise de la langue et des langages

- atténuation des ruptures éducatives

Si les axes sont identiques, les objectifs et les actions peuvent différer d’un REP à l’autre en fonction des besoins identifiés.

Ces contrats de réussite sont réalisés en concertation avec les équipes et en corrélation avec les projets d’école.

Les deux axes de travail retenus pour Garges AIS sont les suivants :

- Améliorer la maîtrise des langages et organiser des dispositifs pédagogiques pour construire des parcours scolaires d’apprentissage diversifiés ;

- Développer les liens Ecole/Familles pour renforcer les statuts « d’élèves apprenants » et de « parents responsables de leur éducation ».